Le conseil d’agglomération de Longueuil adopte à l’unanimité le budget 2019

Le conseil d’agglomération de Longueuil adopte à l’unanimité le budget 2019

Le conseil d'agglomération de Longueuil.

Crédit photo : Longueuil

Les membres du conseil d’agglomération ont adopté à l’unanimité jeudi, lors d’une séance extraordinaire, le budget 2019 de l’agglomération de Longueuil. Celui-ci s’élève à 364,6 M$, ce qui représente une hausse de 10,1 M$ comparativement au budget de 2018. Cette augmentation de 2,8 % est principalement due aux hausses des sommes dévolues au traitement des matières recyclables et à la gestion d’assainissement des eaux usées, en plus des montants consacrés au service de la dette pour le financement de projets d’immobilisations.

Plus spécifiquement, mentionnons la hausse de 1,1 M$ des coûts du contrat de gestion d’assainissement des eaux usées afin de respecter le rehaussement des normes plus exigeantes ainsi que la hausse de 2,1 M$ des coûts à la suite du renouvellement des contrats pour le traitement des matières recyclables. Une somme supplémentaire sera également dédiée à l’organisme Développement économique de l’agglomération de Longueuil (DEL) pour stimuler des investissements sur le territoire, l’entrepreneuriat, l’économie sociale et le développement durable, portant cette contribution annuelle à 3,7 M$. Le budget 2019 prévoit aussi maintenir des investissements dans les services de sécurité publique et le transport en commun.

En puisant 2,2 M$ dans les surplus de l’agglomération, ce budget permettra de limiter l’impact de la croissance du service de la dette sur les quotes-parts des villes liées qui regroupent Boucherville, Brossard, Longueuil, Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Lambert. Ces quotes-parts s’élèvent à 9,2 M$, une hausse de 2,8 % par rapport à 2018.

« Gérer de façon responsable, c’est savoir assumer ses choix. Il reste que pour moi, l’appropriation des surplus est une source de préoccupation. Nous devons nous assurer que cette pratique exceptionnelle le demeure et qu’elle ne devient surtout pas la norme », a souligné la mairesse de Longueuil, Sylvie Parent.

(Source : agglomération de Longueuil)