Le compostage s’implante dans les écoles

Le compostage s’implante dans les écoles

Depuis l’automne dernier, des élèves d’écoles primaires s’intéressent au compostage des résidus organiques des produits consommés au sein des établissements scolaires et posent des gestes pour réduire la production de déchets acheminés dans les sites d’enfouissement.

La Fondation pour la reconstruction harmonieuse de l’agriculture (RHA) sensibilise les institutions scolaires à l’importance de la diminution des rebuts par le biais de cette technique simple et accessible à tous. Le projet Opération Compost commence à porter ses fruits. À l’école De La Broquerie, les jeunes ont transformé 400 kg de matières résiduelles en l’espace de six mois par cette méthode. À l’école Antoine-Girouard, les résultats se chiffrent à 517 kg. L’exercice est couronné de succès.

Selon la directrice de l’école De La Broquerie, Mireille Boudreault, cette Opération Compost a servi à mobiliser les jeunes afin qu’ils posent des gestes responsables au profit de l’environnement. Les élèves ressentent un grand sentiment de fierté de participer à cet exercice. L’établissement fait partie du mouvement des écoles Vertes Brundtland. Chaque classe a un représentant vert.

Les déchets organiques destinés au compostage proviennent essentiellement des collations mangées à l’école ou au service de garde. « Ce projet a un impact éducatif certain : les élèves qui posent à l’école ces petits gestes peuvent ensuite les reproduire à la maison », souligne la directrice de l’école. Le compost pourra être utilisé pour le sol des plates-bandes, des terrains et des jardins. La Fondation offre gratuitement les composteurs en cèdre aux écoles participantes.