Le Carrefour du bénévolat joue un rôle de plus en plus marquant au CABB

Le Carrefour du bénévolat joue un rôle de plus en plus marquant au CABB

La directrice générale du CABB, Christine Sparrow, a étalé une série de données du dernier bilan annuel lié au Carrefour du bénévolat.

Implanté depuis quelques années, le Carrefour du bénévolat du Centre d’action bénévole de Boucherville a joué un rôle de premier plan en termes d’entraide dans la communauté au fil du temps. Durant la dernière année, 1428 personnes ont offert leurs services et posé toutes sortes de gestes pour un résultat de plus de 32 000 heures de bénévolat au CABB. Parmi ce nombre, 310 bénévoles sont des employés d’entreprises locales. Le Carrefour du bénévolat a servi d’intermédiaire et d’interlocuteur auprès de ces précieux partenaires qui ont contribué au mieux-être de la collectivité bouchervilloise.
Le bilan annuel rendu public stipule qu’en plus de faire du recrutement et de la formation, cette ressource a permis aux bénévoles de donner un coup de pouce lors de 112 activités de tout genre, qu’elles soient d’ordre communautaire ou sportif. Au total, 48 organismes avaient déposé une demande de bénévoles en 2017.
Le principal responsable et chargé du Carrefour, François Vincent, quitte ses fonctions après quatre ans de loyaux services. Il passe le flambeau à une nouvelle venue au CABB, Emilie Spingola. Celle-ci compte relever le défi avec dynamisme.
Lors de la 6e édition du cocktail des partenaires du CABB la semaine dernière au Cercle social Pierre-Boucher, le président du conseil d’administration de l’organisme, Michel Loignon, a indiqué que le Centre d’action bénévole prévoyait déménager ses pénates dans la nouvelle Maison du bénévolat, l’ancienne école Marguerite-Bourgeoys, à l’automne 2019. D’autres organismes locaux iront également s’installer à cet endroit, notamment les Filles d’Isabelle, les Chevaliers de Colomb et le Comité d’entraide de Boucherville.