LE 20e ANNIVERSAIRE DE VIE POLITIQUE DE STÉPHANE BERGERON SOULIGNÉ DE BELLE FAÇON

LE 20e ANNIVERSAIRE DE VIE POLITIQUE DE STÉPHANE BERGERON SOULIGNÉ DE BELLE FAÇON

Bureau du député Stéphane Bergeron

Plus de 250 personnes, parents, amis, collègues de travail, élus municipaux et représentants d’organismes étaient réunis à Verchères, le 1er novembre dernier, pour souligner le 20e anniversaire de vie politique du député de Verchères et ministre de la Sécurité publique, monsieur Stéphane Bergeron.  Ce dernier, qui s’attendait plutôt à assister à une soirée de danse campagnarde organisée au profit du Centre d’action bénévole de Verchères, en a été quitte pour toute une surprise et de vives émotions!

Élu député fédéral de Verchères, le 25 octobre 1993, sous la bannière du Bloc Québécois, Stéphane Bergeron a été réélu à la Chambre des communes à trois reprises avant de succéder à Bernard Landry, en 2005, à titre de député du Parti Québécois de la circonscription de Verchères à l’Assemblée nationale.  Il avait auparavant été attaché politique et conseiller parlementaire de François Beaulne, qui était alors député de Bertrand.  D’ailleurs, messieurs Landry et Beaulne étaient tous les deux présents lors de cette fête au cours de laquelle l’ex-Premier ministre a livré un discours empreint de nostalgie et d’espoir.

Outre les six maires de la circonscription et de nombreux conseillers municipaux, les députés Émilien Pelletier et Carole Poirier, ainsi que les ministres Pierre Duchesne et Maka Kotto figuraient aussi au nombre des personnes présentes.  Ce dernier, qui a siégé avec Stéphane Bergeron à la Chambre des communes et qui siège maintenant avec lui à l’Assemblée nationale, lui a livré un vibrant hommage poétique pour son 20e anniversaire de vie politique.  La Première ministre, madame Pauline Marois, a pour sa part adressé à Stéphane Bergeron un message de félicitations fort touchant par la magie de la technologie.  De nombreux collègues lui ont également fait parvenir de chaleureux témoignages.

S’articulant autour de certaines des passions du jubilaire, dont le football, la soirée a été ponctuée de prestations et d’interventions fort appréciées, dont celle de sa conjointe et de sa fille, jouant les commentateurs sportifs pour relater toute la profondeur de son engagement politique.  Et avant que son successeur et complice de toujours, l’ex-député bloquiste de Verchères – Les Patriotes, Luc Malo, se livre à un amusant bien cuit en mettant à l’encan la «carte de joueur» produite à son effigie peu de temps après l’élection de 1993, l’Académie de danse Martine-Laferrière avait offert une émouvante prestation intitulée «Coup de cœur», en reconnaissance de sa loyauté envers la troupe depuis 20 ans.  Et, incarnant la passion de Stéphane Bergeron pour l’opéra, la chanteuse Chantal Parent a interprété avec brio «La Rondine» de Puccini.

«Je commence à redescendre du nuage sur lequel j’ai été propulsé bien malgré moi… J’ai beaucoup apprécié cette fête surprise et toutes les petites attentions qui l’ont émaillée.  Ce furent des moments de pur bonheur que j’aurais voulu cristalliser, de telle sorte de pouvoir les vivre et les revivre encore et encore.  Je ressens une profonde gratitude à l’égard de toutes les personnes qui, ne serait-ce que par leur présence, ont contribué à rendre possible la tenue de cette soirée magique», de conclure Stéphane Bergeron.