Lancement de la politique familiale à Saint-Amable

Lancement de la politique familiale à Saint-Amable

Fruit de deux années de travail, la municipalité de Saint-Amable a lancé le 26 octobre dernier sa politique familiale municipale (PFM) sous le thème : « La famille, on y croît et on la vit! ».

À Saint-Amable, la place des familles au sein de la ville prend tout son sens puisqu’elle a connu la plus forte croissance de population au Québec, soit 6,1 % (parmi les municipalités de 5 000 habitants et plus, entre le 1er juillet 2008 et le 1er juillet 2009). Du nombre, on comptait de nombreuses jeunes familles puisque le prix des maisons y est abordable, malgré sa proximité avec Montréal.

Devant cet accroissement constant de la population, l’élaboration d’une politique familiale s’imposait. « Aujourd’hui, la réalité familiale évolue rapidement, constate le maire, François Gamache. Les éléments qui la composent prennent des formes multiples. La municipalité de Saint-Amable a à cœur de tenir compte de cette évolution en partenariat avec les acteurs du milieu, afin de pouvoir offrir un environnement de qualité et des services répondant aux besoins des familles et des aînés. »

Le conseiller responsable des questions familiales, Pierre Vermette, a expliqué qu’en 2009, un comité a été formé de citoyens de différents groupes d’âge ainsi que de plusieurs partenaires qui œuvraient déjà dans la communauté afin d’apporter leur expertise et faire part de leur expérience. « Les membres de ce comité se réuniront deux fois par année afin de s’assurer que le plan d’action soit toujours adapté aux besoins des familles et des aînés », a-t-il précisé.

Trois fois plus d’aînés!

Il est à noter qu’un volet de la PFM s’adresse spécifiquement aux aînés, amenant ainsi une marque de respect pour leur contribution à la communauté et aussi parce que leur nombre ira en augmentant dans les années à venir. À ce sujet, il faut savoir que, malgré le fait que la population de Saint-Amable est l’une des plus jeunes en Montérégie et au Québec, les statistiques démontrent que les aînés seront de plus en plus nombreux.

Ainsi, selon les données recueillies par la Ville, le nombre de citoyens âgés de 65 ans et plus atteignait 605 en 2009 et il passera à 1 790 en 2024, c’est-à-dire que leur nombre sera près de trois fois plus élevé en 15 ans seulement!

Toutefois, si on prend en considération le ratio 65 ans/15 ans avec les estimations pour l’année 2024, Saint-Amable restera quand même une municipalité jeune puisqu’il y a plus de citoyens de 15 ans et moins (3 220) que de gens de 65 ans et plus (1 790), soit une proportion de 1,79 jeune de moins de 15 ans pour une personne de 65 ans et plus.

Dans la politique familiale, les responsables veulent mettre de l’avant les valeurs de respect, d’entraide, de cohésion, de sécurité, d’écoute et garder une place pour l’environnement puisque la municipalité est entourée par une ceinture verte, comme le souligne le dépliant qui sera mis à la disposition de ses citoyens.

Le conseiller Pierre Vermette a rappelé que la population est invitée à laisser des commentaires et des suggestions sur la PFM sur la page Internet de la Ville au www.st-amable.qc.ca.

   Actions

 

La mise en place d’une politique familiale municipale (PFM) entraine par le fait même des gestes concrets qui auront des retombées à court, moyen et long terme pour la municipalité et ses citoyens.

 

Dans la politique familiale de Saint-Amable présentée le 26 octobre dernier, la Municipalité considère que les familles et les aînés doivent être valorisés dans la société actuelle car elle se dit consciente qu’ils représentent l’unité de base pour la communauté et aussi parce que la famille est le principal lieu d’éducation et de solidarité.

Par le biais de sa PFM, la Ville de Saint-Amable se donne donc pour mission d’être le lieu privilégié du développement optimal des familles en leur offrant un environnement et des services de qualité, en les intégrant dans la communauté et en restant à l’écoute de leurs besoins.

Principes directeurs

Trois objectifs généraux sont visés dans la PFM, soit offrir et conserver un environnement propice au développement et au confort de la famille ainsi qu’aux aînés; accroître le sentiment d’appartenance à la communauté de toutes les familles et des aînés; être à l’écoute de leurs besoins spécifiques.

Le premier objectif (offrir et conserver un environnement propice au développement) contient sept volets et pas moins de 28 actions sont envisagées. Ainsi, en ce qui concerne l’aménagement des espaces et du territoire, la Municipalité veut participer à l’élaboration d’un réseau intermunicipal de pistes cyclables; mettre en place un mécanisme permettant d’adapter les bâtiments municipaux aux familles et aux aînés; évaluer les besoins des citoyens en regard des parcs; étudier la possibilité de réorganiser l’aspect routier du centre-ville; créer éventuellement un nouvel accès au parc Le Rocher.

Au niveau des actions vertes, Saint-Amable veut faire la promotion du don d’arbre par la municipalité; suggérer la distribution de bacs de compostage à la MRC; collaborer à la création d’une politique environnementale; mettre en place un mécanisme de sensibilisation améliorant le comportement environnemental des familles et des aînés.

En matière de sécurité, on veut aménager les corridors scolaires; réviser l’éclairage des rues; déployer les moyens pour réduire la vitesse dans les rues; bonifier le programme du travailleur de milieu; ajouter deux feux piétonniers au coin de Principal et Cardinal; mettre en place, avec la collaboration des autres villes de la MRC, la campagne de sensibilisation des risques reliés à la consommation des drogues et autres S.P.A.; poursuivre la campagne « Bon pied, bon œil »; installer plus de signalisation pour identifier les zones scolaires.

Afin de faciliter les déplacement, Saint-Amable veut initier un partenariat avec le centre d’entraide pour le déplacement des aînés; ajuster la flotte d’autobus aux besoins des usagers; augmenter la fréquence des autobus aux heures de pointe; mettre en place le transport en commun la fin de semaine.

Au niveau sportif et culturel, on veut créer un répertoire des activités et le publier; offrir la gratuité de la première séance à certaines activités municipales; établir une collaboration avec les adolescents pour la création de nouvelles activités.

Finalement, on veut inviter les organismes à organiser des activités intergénérationnelles, en plus d’implanter un caractère intergénérationnel à certaines activités offertes par la municipalité.

Sentiment d’appartenance

Le deuxième objectif, accroître le sentiment d’appartenance à la communauté, contient quant à lui 13 actions, dont la poursuite de la tenue de la Fête nationale du Québec; susciter un partenariat pour la fête de la famille lors de la semaine du même nom; faire la promotion de la fête des voisins; mettre des ressources à la disposition des organismes responsables des événements tels que la fête de Noël, la fête des vendanges, l’expo-cadeau, etc.; créer un partenariat pour la fête des aînés.

Pour faciliter l’implication des familles et des aînés dans la communauté, Saint-Amable veut établir un système de covoiturage pour eux dans la municipalité; mettre à la disposition des familles une liste de gardiens d’enfants; faire connaître davantage les activité et la tenue des événements les concernant.

Pour les nouveaux citoyens, la Municipalité entend implanter une équipe d’accueil pour les nouveaux résidents; donner la pochette d’information en personne lors de l’accueil aux nouveaux citoyens; identifier les besoins particuliers des nouveaux arrivants.

Pour briser l’isolement, il est question de répertorier les différentes raisons pour lesquelles les gens souffrent d’isolement; publier un article dans l’Amablien et sur le site internet de la PFM sur l’importance de la communication entre les citoyens.

Être à l’écoute

Le troisième objectif, être à l’écoute des besoins spécifiques des familles et des aînés, comporte quant à lui 15 actions, dont concevoir un site internet adapté à leur besoins, ainsi que faire une analyse annuellement de leurs demandes reçues à la municipalité.

Afin de favoriser l’échange et la diffusion d’informations, on entend poursuivre la tenue des kiosques lors de la Fête nationale du Québec, ainsi qu’installer un lien sur le site internet de la PFM pour chacun des organismes.

Dans le but de diffuser l’information, on veut créer une carte ressource pour les familles et les aînés; intégrer un calendrier des activités des organismes et de la Municipalité à l’intérieur de l’Amablien ; publier sur le site internet de la PFM les services et activités reliées aux familles et aux aînés.

Afin de promouvoir le réflexe « penser et agir famille et aînés », on veut faire connaître la PFM aux intervenants du territoire; faire le bilan annuel du résultat des actions; publier un bilan annuel sur le site de la PFM et dans l’Amablien.

Et, finalement, pour s’assurer que la PFM soit toujours adaptée aux besoins, la Ville veut maintenir en place le comité de la politique familiale; consulter par sondage la famille et les aînés et ajuster le plan d’action en fonction de l’analyse annuelle.