La Ville de Boucherville fait appel à votre collaboration pour contrôler l’herbe à poux

La Ville de Boucherville fait appel à votre collaboration pour contrôler l’herbe à poux

L’herbe à poux est à l’origine d’allergies respiratoires saisonnières chez près d’un Québécois sur dix dans les régions les plus infestées.

C’est le pollen de l’herbe à poux qui provoque la rhinite allergique. Alors que les fleurs produisent de grandes quantités de pollen, il n’en faut que très peu pour déclencher une réaction allergique.

Qu’est-ce l’herbe à poux?

L’herbe à poux, également appelée Ambrosia, est une plante indigène en Amérique du Nord. On ne doit pas la confondre avec l’herbe à puce, une plante reconnue pour entraîner des irritations cutanées lors d’un contact avec la peau. La période de pollinisation de cette plante est de la fin juillet au mois d’octobre. Durant cette période, les grains de pollen libérés, de taille microscopique, sont transportés par le vent, parfois sur de grandes distances.

Comment reconnaître l’herbe à poux?

Le plant mesure de 10 à 90 centimètres. La tige est poilue et elle supporte des feuilles opposées à la base et alternées dans le haut. Les feuilles sont minces et très découpées, d’un vert uniforme des deux côtés. Les fleurs, qui apparaissent vers le mois de juillet, se dressent en épis et sont d’un vert plus pâle.

Comment peut-on contrôler les plants d’herbe à poux?

Il est possible de contrôler l’herbe à poux sans avoir recours aux herbicides. Notez que les pesticides de synthèse, dont peuvent faire partie certains herbicides, sont interdits à Boucherville. Voici quelques conseils écologiques pour contrôler l’herbe à poux :

  • Arracher manuellement des plants avant la floraison

Les plants arrachés peuvent être mis à la collecte municipale des résidus verts. Nous vous déconseillons, toutefois, de composter vous-même les plants si ces derniers sont déjà en floraison. La période idéale pour arracher les plants est en juillet.

  • Tondre les herbes à une hauteur de 2 à 5 cm

La tonte des plants d’herbe à poux les empêchera d’atteindre le stade de la floraison. Il est possible de laisser pousser les plants jusqu’à la fin juillet et les couper au ras du sol avant le mois d’août. Une deuxième tonte des plants devrait être faite à la troisième semaine du mois d’août. Ce traitement vise à rendre les plants d’herbe à poux plus faibles et à limiter leur croissance.

 

  • Tondre la pelouse à une hauteur de 6,5 à 8 cm (2,5 à 3 pouces)

Une pelouse dense et en bonne santé limite la germination des graines d’herbe à poux.

 

  • Améliorer les qualités du sol et implanter un couvert végétal compétitif

En améliorant la structure du sol et en l’amendant, on contribue à créer un milieu plus favorable à l’implantation de végétaux désirés et compétitifs. Cette situation de compétition est généralement mal tolérée par l’herbe à poux.

Notre patrouille verte!

Tout au long de la saison estivale, la patrouille verte de la Ville de Boucherville sillonnera les rues et tiendra des kiosques dans le but de sensibiliser les citoyens à différentes préoccupations environnementales. Pour ce qui est de l’herbe à poux, lorsque cette indésirable sera observée sur des terrains privés, la patrouille fera des visites à domicile et distribuera des cartons d’information aux résidants concernés. 

Pour plus d’information sur l’herbe à poux, vous pouvez composer le 450 449-8113, ligne info-environnement. Vous pouvez également obtenir de l’information en consultant les sites Internet suivants :

Jardin botanique – fiche

http://www2.ville.montreal.qc.ca/jardin/info_verte/fiches/herbe_poux.htm

Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec

http://www.mapaq.gouv.qc.ca/fr/Productions/Protectiondescultures/mauvaisesherbes/fichesmauvaiseherbes/Pages/PetiteHerbeAPoux.aspx

Agence de la santé et des services sociaux

http://www.herbeapoux.gouv.qc.ca/index.php?accueil