La députée Marie Malavoy réélue dans Taillon

La députée Marie Malavoy réélue dans Taillon

Avec une majorité de 4744 voix

La candidate du Parti québécois Marie Malavoy entreprend un quatrième mandat dans la circonscription de Taillon.

Elle a obtenu une majorité de 4744 voix sur son plus proche adversaire, Pierre Cimoné, de la Coalition Avenir Québec, à l’issue du scrutin qui s’est déroulé la semaine dernière. Au total, 15 508 électeurs ont accordé leur appui à la députée péquiste, ce qui représente 40,26 % du vote exprimé dans la circonscription. Le taux de participation s’est élevé à 76,67 %.

« Je considère que c’est une belle victoire, car cette année le vote était divisé; il y avait neuf candidats en lice », a déclaré Mme Malavoy au lendemain de l’élection. Celle-ci s’est d’ailleurs dite très satisfaite du résultat obtenu. Après avoir siégé dans l’opposition durant les dernières années, la députée de Taillon est heureuse que sa formation politique soit désormais au pouvoir. La première ministre Pauline Marois formera son cabinet des ministres la semaine prochaine. Marie Malavoy aura-t-elle la responsabilité d’un ministère? Il faudra attendre encore un peu pour connaître la décision de Mme Marois.

Commentant les résultats de l’élection, la députée péquiste s’est dite attristée par la défaite de sa collègue de Montarville, Monique Richard. « Ça nous crève le cœur que Monique ait perdu; ça me fait beaucoup de peine », a-t-elle confié.

Les députés du PQ qui représentent le territoire de l’agglomération de Longueuil avaient l’habitude de travailler en étroite collaboration. Le départ de Monique Richard changera certes la dynamique à cet égard. Marie Malavoy indique qu’elle souhaite s’entendre sur les différents dossiers avec la nouvelle élue du comté de Montarville, Nathalie Roy, représentante de la Coalition Avenir Québec.

La députée de Taillon se met déjà à l’œuvre en vue de son nouveau mandat. Son plan de match initial comporte deux objectifs principaux : se pencher sur la question de la hausse des frais de scolarité et la mise en œuvre des modifications à apporter en ce qui a trait au transport en commun. « Nous allons nous attaquer à certaines mesures, par exemple l’implantation de voies réservées sur le boulevard Roland-Therrien. Nous devrions avoir un plan à cet effet très bientôt », explique-t-elle. Avec ses collègues députés de l’agglomération, elle compte déployer les efforts nécessaires afin que le gouvernement accélère les études au sujet du prolongement du métro sur la Rive-Sud.

À une étape antérieure, Marie Malavoy a d’abord été députée de Sherbrooke, de 1994 à 1998. Depuis 2006, elle représente les électeurs de Taillon à l’Assemblée nationale.