La CAQ veut redonner du souffle aux familles de Verchères

La CAQ veut redonner du souffle aux familles de Verchères

Un gouvernement de la Coalition Avenir Québec (CAQ) croit qu’il est primordial de donner plus de moyens financiers aux familles, elles qui sont étouffées par les hausses de taxes et de tarifs au cours des dernières années.

Crédit photo : Courtoisie

Un gouvernement de la Coalition Avenir Québec (CAQ) croit qu’il est primordial de donner plus de moyens financiers aux familles, elles qui sont étouffées par les hausses de taxes et de tarifs au cours des dernières années.
Selon la candidate de la CAQ dans Verchères, Suzanne Dansereau, plusieurs idées de son parti ont été dévoilées afin de répondre aux besoins réels des familles québécoises. D’ailleurs, la circonscription de Verchères se compose de l’une des municipalités au Québec dont la moyenne d’âge est l’une des plus jeunes, soit Saint-Amable. Cette dernière est également accréditée municipalité amie des enfants, tout comme ses voisines, Sainte-Julie et Varennes. Rappelons qu’une municipalité amie des enfants en est une qui fait place à l’enfant dans toutes ses actions.
En ce sens et pour aider toutes les familles du Québec, un gouvernement de la CAQ instaurera, dans un premier temps, l’« allocation famille »: un programme plus généreux et équitable pour les familles qui désirent avoir plus d’un enfant. L’actuel système est inéquitable et pénalise les familles à plus faible revenu, ainsi que celles qui comptent deux enfants ou plus. Cela représente un soutien concret pour ceux qui ont des enfants ou souhaitent en avoir davantage.
Aussi, la CAQ veut prévoir une meilleure gestion des garderies, avoir plus de places disponibles, avoir de plus hauts standards de qualité, des listes d’attente réduites et des horaires plus flexibles dans les centres de la petite enfance.
« Nous avons la responsabilité d’assurer un avenir de qualité à tous nos enfants », mentionne Madame Dansereau. La CAQ abolira d’abord la taxe famille, injustement imposée par les libéraux, puis instaurera la maternelle 4 ans pour tous, afin de dépister plus tôt d’éventuels troubles d’apprentissage chez les jeunes enfants et de leur offrir des services de soutien.
Suzanne Dansereau est consciente que l’on doit intervenir tôt chez les enfants pour leur permettre de se développer à leur plein potentiel et d’éviter un décrochage futur. « En instaurant la prématernelle 4 ans universelle, mais non obligatoire, la CAQ poursuivra non seulement cet objectif de dépister rapidement d’éventuels problèmes d’apprentissage chez les enfants en bas âge et de lutter contre le décrochement scolaire, mais libérera également 50 000 places en garderie, une mesure qui facilitera assurément la vie de nombreux parents qui attendent trop longtemps sur les listes d’attente », appuie-t-elle.
Avec cette mesure, la CAQ remettra 160 millions dans les poches des familles. « J’ai deux enfants adultes, maintenant parents. Ils représentent la grande majorité des familles de la circonscription de Verchères et de partout au Québec. Nous devons alléger leur fardeau financier », ajoute-t-elle.
Également, on retrouve plusieurs parents d’enfants handicapés vivant dans Verchères. « Nous devons les soutenir. Vivre avec un enfant handicapé, c’est beaucoup d’amour, de soins et d’attention pour répondre à ses besoins, et ce, sans oublier la fratrie. Les parents sont épuisés. Nous devons entre autres rétablir un équilibre entre l’aide versée aux familles naturelles et aux familles d’accueil d’enfants handicapés mineurs et majeurs. »
Selon Madame Dansereau, la situation de handicap d’un enfant peut évoluer rapidement, notamment durant la période de l’adolescence. Le présent programme d’aide du gouvernement actuel n’est ni progressif ni adapté à la condition d’un jeune handicapé. Pour soulager ces familles, un gouvernement de la CAQ bonifiera de 22 M$ par année le programme d’aide financière pour les parents d’enfants lourdement handicapés. « Nous ne laisserons personne derrière. L’aide offerte sera modulée en fonction de la sévérité du handicap de l’enfant », a précisé le chef caquiste, François Legault.
Finalement, nous voulons une uniformisation des taxes scolaires et ce, au niveau le plus bas partout au Québec. En ce moment, la taxation peut passer du simple au triple d’une région à l’autre, ce qui constitue une grave iniquité pour les familles. La CAQ devra régler ce problème. Cette réduction importante des taxes scolaires augmentera d’autant l’accès à la propriété.
Rappelons que la taxe scolaire a augmenté de 1,2 milliard de dollars sur 15 ans, si bien que les Québécois ont subi une hausse ahurissante de 112 %. François Legault s’engage, sur une période de quatre ans, à baisser progressivement le taux de taxation scolaire qui se traduira par une baisse de taxe de 700 millions de dollars pour les familles.
Présente pour les familles, Suzanne Dansereau est disponible pour discuter de tous les dossiers qui les préoccupent. Encore, pour échanger sur divers sujets, les citoyens de Verchères peuvent rencontrer Madame Dansereau au local électoral situé au 50, de la Gabelle, à Varennes, ou la joindre par courriel : vercheres@lacaq.net ou via Facebook à Suzanne Dansereau – Coalition Avenir Québec.