Le gouvernement fédéral met fin à l’installation des boîtes postales

Le gouvernement fédéral met fin à l’installation des boîtes postales

Le député de Montarville, Michel Picard, en compagnie de Steven MacKinnon, secrétaire parlementaire de la ministre fédérale des Services publics et de l’Approvisionnement, qui était de passage dans la circonscription de Montarville, le 24 janvier dernier.

Crédit photo : Courtoisie

Le secrétaire parlementaire de la ministre fédérale des Services publics et de l’approvisionnement, Steven MacKinnon, était de passage à Saint-Bruno le 24 janvier dernier afin d’annoncer la vision du gouvernement en ce qui concerne le renouvellement de Postes Canada et il a présenté les nouvelles mesures qui seront prises en ce sens.
Le gouvernement, en s’appuyant sur le moratoire déjà annoncé, met fin au passage à la livraison à domicile aux boîtes postales communautaires, et ce, avec une entrée en vigueur immédiate. Par contre, Postes Canada élaborera davantage son programme d’accessibilité afin d’aider les personnes qui ont le plus de difficulté avec des boîtes postales communautaires. Ainsi, les aînés et les personnes à mobilité réduite auront un accès plus facile à leur courrier. À la demande du gouvernement, Postes Canada mettra sur pied un groupe d’experts et de défenseurs d’aînés et de personnes handicapées. Ce groupe donnera des conseils sur l’élaboration, la mise en œuvre et la promotion d’un programme d’accessibilité amélioré.
Aussi, Postes Canada sera reclassée en vertu de la Loi sur la gestion des finances publiques pour qu’elle puisse réinvestir tous ses profits dans les services offerts aux Canadiens et l’innovation. Elle fera aussi la promotion de ses services d’envoi abordables auprès de la population canadienne par l’entremise de son vaste réseau de bureaux de poste d’un bout à l’autre du pays.
Notons en terminant que le député de Montarville, Michel Picard, le président du Réseau FADOQ, Maurice Dupont, ainsi que Julie Hébert et Camille Desforges, de la Confédération des organismes de personnes handicapées (COPHAN), étaient également présents à cette conférence de presse.