François Hamelin accroche ses patins

François Hamelin accroche ses patins

François Hamelin a remporté 48 médailles sur la scène internationale au cours de ses 10 années de compétition.

Crédit photo : Sportcom

Comme il l’avait évoqué au terme de la dernière saison, le patineur de vitesse sur courte piste, François Hamelin, a annoncé sa retraite de la compétition le 5 juin dernier. Âgé de 31 ans, le Julievillois tourne donc la page sur sa carrière sportive afin de se consacrer à sa jeune famille et à son autre « bébé », son projet d’agence d’athlètes, Balboa Sports.
« J’ai l’impression d’avoir été au bout de ce que je pouvais faire dans mon sport. J’ai donné tout ce que j’avais pour devenir le meilleur patineur possible et je crois bien y être parvenu. J’ai aussi envie de consacrer plus de temps à ma famille et à mes projets personnels. »
« Partager la plus haute marche du podium olympique avec mon frère (Charles Hamelin) à Vancouver est un moment qui restera gravé dans ma mémoire à jamais. Et de le voir décrocher son premier titre de champion du monde en mars dernier, après tant d’années, était également un moment très spécial qu’on savoure encore aujourd’hui. »
« Je remercie tous les gens qui m’ont appuyé au fil des ans, de près ou de loin, spécialement ma femme et mes parents, qui m’ont permis de vivre mon sport à fond, sans restriction. »
En 10 ans de carrière, il a participé à trois Jeux olympiques, soit en 2010, 2014 et 2018, décrochant entre autres une médaille or au relais masculin à Vancouver (2010), pris part à cinq Championnats du monde de l’ISU où il a respectivement remporté l’or et l’argent au relais en 2011 et en 2008, en plus mettre la main sur la médaille d’argent au 500 m en 2010. François Hamelin a également à son palmarès 38 médailles en Coupes du monde, en plus de quatre médailles lors des Championnats du monde par équipe, pour un grand total de 48 médailles sur la scène internationale.
« Au nom des membres de Patinage de vitesse Canada, je désire féliciter et remercier François Hamelin pour l’ensemble de sa carrière, incluant sa médaille d’or au relais masculin lors des Jeux olympiques de 2010 à Vancouver, qui restera gravée pour longtemps dans l’histoire canadienne, a mentionné la présidente de Patinage de vitesse Canada, Cathy Priestner Allinger. Je veux également le remercier pour son implication et son dévouement non seulement au sein de l’équipe, mais également pour le sport et nous lui souhaitons la meilleure des chances dans ses prochains défis. “