Encore beaucoup de projets en cours et à venir à Varennes

Encore beaucoup de projets en cours et à venir à Varennes

La phase 3 du Carrefour de l’Énergie, dans le Novoparc de Varennes.

Crédit photo : Courtoisie

Deux autres phases sont prévues pour le centre d’hébergement de données d’Amazon, en cours de construction à l’intersection du boulevard Lionel-Boulet et de l’autoroute 30.

Le 7 novembre, Varennes a fait une entrée remarquée au sein de la Chambre de commerce et d’industrie de la Rive-Sud (CCIRS) alors que la maire, Martin Damphousse, a fait le bilan des neuf dernières années et celui-ci fait état de 840 millions de dollars d’investissements privés, de 5,5 millions de nouveaux revenus de taxation annuels et de 60 millions de pieds carrés transigés par la Ville durant cette période. Lors de son allocution devant les élus et les gens d’affaires de la région, il a précisé que ce bilan continuera de se bonifier, car les projets en cours et à venir sont nombreux en sol varennois.
Le maire a rappelé que la vitalité économique sur le territoire a notamment permis de multiplier les travaux d’infrastructures à Varennes puisqu’on en comptait seulement onze, de 2001 à 2009, alors qu’ils ont été presque multipliés par huit, soit plus de 80, au cours des neuf années suivantes.
Durant cette période, soit de 2009 jusqu’à aujourd’hui, pas moins de 118 nouvelles entreprises se sont établies à Varennes, dont 23 nouveaux restaurants, amenant en tout la création de 3 500 emplois sur le territoire.
Projets en cours
Puis, Martin Damphousse a souligné qu’il y avait nombre de projets en cours dans sa ville, dont le plus spectaculaire est le futur centre de distribution de Costco, estimé à près de 100 millions de dollars. Le bâtiment comprend pas moins de 214 quais de chargements et il s’étire sur un kilomètre de longueur! Il est à prévoir que ce centre prenne de l’expansion puisqu’un espace de 60 000 pieds carrés devrait être consacré au commerce en ligne, un secteur qui est appelé à connaître une croissance importante au cours des prochaines années. À terme, le nombre d’employés de Costco à Varennes pourrait doubler et atteindre près de 400 travailleurs.
Parmi les projets les plus remarqués, on note également la construction de la phase I du centre d’hébergement de données d’Amazon, à l’intersection du boulevard Lionel-Boulet et de l’autoroute 30. Précisons que deux autres phases sont prévues, ce qui amènera une plus grande concentration de chercheurs, de scientifiques et d’informaticiens de haut calibre dans ce secteur du Novoparc qui comprend entre autres l’IREQ et l’Institut national de recherche scientifique (INRS).
Pas très loin de là, l’entreprise Acier Fati poursuit son agrandissement de 100 000 pieds carrés, ce qui permettra de consolider du même coup cette industrie dans le parc industriel puisqu’on compte aussi Acier Picard à proximité.
Toujours dans le Novoparc, Scène éthique agrandira également ses installations à Varennes. Présentement le leader québécois des infrastructures scéniques innovantes est à construire une pyramide géante haute de 25 mètres, soit plus grande que celle du Louvre à Paris. Installée l’été prochain dans le Vieux-Port, elle permettra aux spectateurs de vivre une expérience immersive et sensorielle hors du commun grâce au premier projet artistique d’importance de Lune Rouge, la nouvelle société de Guy Laliberté.
Parmi les autres projets en cours à Varennes, il y a aussi la construction des Espaces industriels Como, Novo volaille, IP Consul, CDS Blais et Délices de la forêt.
À venir
En ce qui concerne les projets à venir, notons la phase 3 du Carrefour de l’Énergie, la phase 2 du Novo-centre, la phase 3 de la Place 132, ainsi que la venue de Structures DMR, l’ouverture du nouveau Rona, de Mini-entrepôt Expert et d’Auxiplast. De plus, le redéveloppement d’Industries Varennes, à l’entrée de la ville, fera place à un projet résidentiel et commercial. Enfin, la venue prochaine d’Enerkem, en plein cœur du pôle de l’énergie verte dans le Novoparc, permettra de convertir les matières résiduelles urbaines non recyclables et non compostables en méthanol, en éthanol ainsi qu’en d’autres produits chimiques largement utilisés.
Bref, si la croissance de Varennes se poursuit à un rythme aussi soutenu, il est fort possible que la municipalité de près de 21 000 habitants puisse accueillir d’ici quelques années sur son territoire… un milliard de dollars d’investissements privés!