Deux présentations d’envergure pour le projet de terminal à Contrecœur

Deux présentations d’envergure pour le projet de terminal à Contrecœur

Plusieurs élus de la MRC de Marguerite-D’Youville et de la région étaient présents lors du dîner de la CCIRS : Martin Damphousse, maire de Varennes; Daniel Plouffe, maire de Calixa-Lavallée; Éric Beaulieu, conseiller municipal de la Ville de Longueuil, Suzanne Roy, préfet de la MRC de Marguerite-D’Youville et mairesse de Sainte-Julie; Sylvie Vachon, présidente-directrice générale de l’Administration portuaire de Montréal; Stéphane Williams, maire de Saint-Amable; Maud Allaire, mairesse de Contrecœur; André Gosselin, conseiller municipal de la Ville de Contrecœur; Suzanne Dansereau, députée de Verchères; Claude Bérard, conseiller municipal de la Ville de Contrecœur et Sylvie Parent, mairesse de Longueuil. (Mention de source : CCIRS)

Crédit photo : CCIRS

L’Administration portuaire de Montréal (APM) poursuit ses démarches pour promouvoir et faire avancer le projet de terminal à conteneurs à Contrecœur, qu’elle qualifie de « projet clé pour soutenir la croissance du marché des conteneurs pour le Québec et l’est du Canada ».
Récemment, lors de deux présentations d’envergure, ses responsables ont dévoilé les grandes lignes de cet important investissement de près de 700 millions de dollars – qui nécessiterait l’embauche de 5 000 travailleurs durant sa construction et 1 000 pour sa mise en service – auprès des communautés d’affaires, du transport maritime et de la logistique du Grand Montréal.
C’est ainsi que la présidente-directrice générale, Sylvie Vachon, et le vice-président Contrecoeur, Ryan Dermody, ont expliqué le projet au cours d’un dîner-conférence à guichets fermés du Club de Trafic de Montréal, un événement qui rassemblait 360 membres de l’industrie maritime et de la logistique.
Aussi, le 30 octobre dernier, Mme Vachon a prononcé à ce sujet une allocution devant la Chambre de commerce de la Rive-Sud (CCIRS) à laquelle assistaient de nombreux élus de la MRC de Marguerite-D’Youville. La présidente-directrice générale a rappelé que ce projet est essentiel pour soutenir la croissance du marché des conteneurs dans l’est du Canada ainsi que dans les marchés émergents de l’Asie, entre autres.
Lors de ces deux présentations, l’APM a présenté un aperçu du projet en image (YouTube : agrandissement terminal portuaire Contrecœur) et a retracé son évolution depuis le lancement officiel en 2013, tout en réaffirmant sa pertinence et ses grandes forces dans le contexte économique actuel et futur.
Nouveau record historique
Rappelons qu’en mai dernier, l’Administration portuaire de Montréal a présenté le bilan des résultats et des activités de l’année 2017 en soulignant que, pour la quatrième année consécutive, le volume total des marchandises manutentionnées a augmenté, inscrivant même un nouveau record historique en dépassant les 38 millions de tonnes.
Pour ce qui est du volume de conteneurs manutentionnés au Port de Montréal, celui-ci a enregistré une hausse de 5,8 % en 2017, par rapport à l’année précédente, passant de 13,1 à 13,8 millions de tonnes. Deux moteurs de croissance expliquent en grande partie ces très bons résultats : les marchés de l’Asie et de la Méditerranée, qui ont affiché des hausses respectives de 14 % et de 21 % des trafics internationaux.