Des moyens additionnels pour les municipalités au bénéfice des générations actuelles et futures

Des moyens additionnels pour les municipalités au bénéfice des générations actuelles et futures

« L'adaptation aux changements climatiques et la diminution des émissions de gaz à effet de serre ne se feront concrètement ni à l'échelle internationale, ni même au niveau des États, mais bien dans nos communautés, avec, en ligne de front, les élus locaux et les gouvernements de proximité », a mentionné Suzanne Roy.

Crédit photo : iStock

La mairesse de Sainte-Julie, Suzanne Roy, n’est plus présidente de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), mais elle continue d’être active au sein de l’organisme à titre de présidente du comité sur les changements climatiques. Le 19 juin dernier, elle était en compagnie de la ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Isabelle Melançon, pour l’annonce du lancement d’un programme de 40 M$, en provenance du Fonds vert, afin de soutenir les organismes municipaux du Québec dans leurs efforts de lutte contre les changements climatiques.
Le programme Climat municipalités – Phase 2 (CM-2) a pour objectif d’encourager les projets municipaux novateurs permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) au Québec et à augmenter la résilience des collectivités face aux conséquences des changements climatiques.
Ces deux élues étaient accompagnées pour l’occasion de Martin Dulac, maire de McMasterville et administrateur de la Fédération québécoise des municipalités, ainsi que de Marie Plourde, conseillère d’arrondissement du Plateau Mont-Royal, district Mile-End de la Ville de Montréal.
La ministre a expliqué que ce nouvel investissement s’inscrit dans le Plan d’action sur les changements climatiques 2013-2020 (PACC 2013-2020) et fait suite à la première phase du programme Climat municipalités lancé dans le cadre du plan d’action précédent, qui couvrait la période 2006-2012. Au cours de cette première période, 248 municipalités et MRC ont été soutenues dans la réalisation d’un inventaire de leurs émissions de GES et d’un plan d’action pour les réduire. Au total, près de 80 % de la population de la province avait été touchée par ce programme.
Deux volets
Le programme Climat municipalités (CM-2) comporte deux volets. Le premier, Soutien à la préparation de projets à l’aide d’études de faisabilité ou d’analyses coûts-avantages, comporte un budget total de 5 M$ et l’aide financière allouée sera d’un maximum de 50 000 $ par projet. Le volet 2, Soutien à la réalisation de projets pilotes pour expérimenter des solutions techniques (infrastructures vertes, aménagements résilients ou technologies vertes) ou sociales (incluant les acteurs du milieu dans la recherche de solutions), est doté d’un budget total de 35 M$. L’aide financière allouée sera d’un maximum de 1 M$ par projet.
Il a été précisé que les projets retenus devront engendrer des bienfaits tangibles pour les collectivités et pouvoir être reproduits dans d’autres municipalités. En plus de réduire les émissions de GES et de renforcer la résilience des collectivités, ces projets contribueront à améliorer la qualité de vie des collectivités participantes.
« L’adaptation aux changements climatiques et la diminution des émissions de gaz à effet de serre ne se feront concrètement ni à l’échelle internationale, ni même au niveau des États, mais bien dans nos communautés, avec, en ligne de front, les élus locaux et les gouvernements de proximité. Le soutien annoncé aujourd’hui constitue une bonne nouvelle et donnera aux municipalités des moyens additionnels pour qu’elles poursuivent leurs efforts sur les questions climatiques, au bénéfice des générations actuelles et futures », a mentionné Suzanne Roy.

Faits saillants
• Le programme est financé par le Fonds vert dans le cadre de la priorité 2 du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques (PACC 2013-2020), qui vise à soutenir les municipalités et les collectivités dans leurs initiatives de réduction des émissions de GES, d’adaptation aux changements climatiques et d’aménagement durable du territoire.
• Le programme se terminera le 31 décembre 2020.
• Les organismes municipaux intéressés à soumettre leurs projets dans le cadre du volet 1 de CM-2 pourront le faire, en tout temps, à partir d’aujourd’hui.
• Le premier appel à projets concernant le volet 2 de CM-2 a débuté le 19 juin dernier et prendra fin le 5 octobre 2018.