Des honneurs pour Éthanol Greenfield de Varennes et son directeur général Jean Roberge

Des honneurs pour Éthanol Greenfield de Varennes et son directeur général Jean Roberge

Les derniers jours ont été fort chargés pour le directeur général de l’usine Éthanol GreenField de Varennes!

Dimanche dernier, La Société d’agriculture du comté de Verchères (SACV) tenait sa 131e assemblée annuelle à laquelle prenaient part près de 150 personnes au Centre communautaire de Verchères. Cette année, Jean Roberge a été choisi personnalité de l’année 2011 par l’organisme pour sa contribution exceptionnelle dans la région.

Lors de cet hommage, le maire de Varennes, Martin Damphousse, a mentionné que le dirigeant de l’entreprise qui emploie une cinquantaine de travailleurs est « un grand entrepreneur » et « un ambassadeur de la biométhanisation ».

Il a du même souffle souligné que M. Roberge est un « grand mécène » puisqu’il a accepté la présidence de la campagne de financement de la future bibliothèque de Varennes. M. Damphousse a également précisé que, malgré un horaire des plus chargés, l’homme s’impliquait aussi pour la cause de l’Association des enfants handicapés de Boucherville et de Varennes.

Pour sa part, le député de Verchères, Stéphane Bergeron, a rappelé que la fermeture de l’usine des Alcools de commerce de Varennes dans les années 1990 a causé un grand choc dans la région, mais que le travail acharné de M. Roberge pour faire renaître une telle usine dans la région à porté ses fruits. Il lui a fallu beaucoup de ténacité et de vision, a-t-il mentionné, pour qu’une telle entreprise voie le jour et puisse offrir un débouché des plus intéressants pour les surplus de production des producteurs de maïs de la région.

La préfet de la MRC de Marguerite-D’Youville et mairesse de Sainte-Julie, Suzanne Roy, ainsi que le président de la Société d’agriculture du comté de Verchères, Normand Fontaine, ont également souligné son apport au dynamisme de la région.

Prix PerformAs

Il y a deux semaines, Éthanol GreenField de Varennes a reçu le prix PerformAs remis par le ministère du Développement économique et de l’Exportation du Québec, lors de la soirée de clôture du colloque La chimie verte durable, qui se déroulait le 16 octobre dernier à Anjou.

Ce prix visait à récompenser les efforts entrepris par l’entreprise afin d’optimiser les différentes étapes de fermentation menant à la production d’éthanol de grade carburant.

Rappelons que l’entreprise varennoise a ouvert ses portes en 2007 et produit depuis plus de 150 millions de litres d’éthanol de grade carburant par année, en plus de 80 000 tonnes de CO2 valorisées par des tiers sous forme de glace sèche et de 1 000 tonnes de drêche de distillerie (produit formé des protéines, du gras, des fibres, des minéraux et des vitamines qui restent après que l’amidon du maïs eut été utilisé pour fabriquer de l’éthanol) destinées aux marchés d’alimentation animale.

Selon le ministère du Développement économique et de l’Exportation, Éthanol GreenField affiche « une empreinte environnementale exceptionnelle ».

« L’amélioration continue constitue un pilier essentiel du développement économique au Québec. Pour demeurer compétitives et se démarquer, les entreprises québécoises, y compris celles évoluant dans l’industrie chimique, doivent mettre en place de meilleures pratiques d’affaires. C’est un plaisir de souligner l’excellence du travail et du savoir-faire de l’entreprise Éthanol GreenField par la remise du prix PerformAS », a fait savoir par voie de communiqué le ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, Sam Hamad.