Dépôt officiel de la demande d’aide financière pour la construction d’une résidence pour personnes âgées à Saint-Amable

Dépôt officiel de la demande d’aide financière pour la construction d’une résidence pour personnes âgées à Saint-Amable

Si la demande financière est acceptée, une première phase de 40 unités pourrait voir le jour au cœur de la municipalité, à proximité des services et des commodités.

Crédit photo : iStock

Le conseil municipal de Saint-Amable a déposé il y a quelques semaines la demande d’aide financière pour la construction d’une résidence pour personnes âgées avec logements sociaux.
Ce projet est prioritaire à la table du conseil puisque, selon les données d’une étude démographique, le nombre d’aînés augmentera substantiellement au sein de la population amablienne. Selon le document, 609 individus étaient âgés de plus de 65 ans en 2009, alors que ce nombre pourrait tripler et passer à 1790 en 2024.
Soulignons que la Municipalité a recueilli les 120 lettres d’intention et rempli toutes les exigences de la Société d’habitation du Québec (SHQ) afin d’obtenir les subventions nécessaires à la réalisation d’une première phase de 40 logements.
Rappelons à ce sujet qu’à l’été 2016, un appel de propositions avait été lancé par la Ville après une analyse du potentiel d’implantation ainsi qu’une étude sur la faisabilité du projet. Un terrain de plus de 5 000 mètres carrés déjà desservi par les services d’aqueduc et d’égout avait d’ailleurs été ciblé par les responsables municipaux.
En mars 2017, le regroupement des citoyens pour la construction d’une résidence pour personnes âgées à Saint-Amable invitait les personnes de 75 ans et plus, de 65 ans et plus en légère perte d’autonomie, ainsi que leurs familles, à une réunion d’information au Pavillon multifonctionnel afin de recueillir des lettres d’intention dans ce dossier.
Notons en terminant que si la demande financière est acceptée, une première phase de 40 unités pourrait voir le jour au cœur de la municipalité, à proximité des services et des commodités.