Départ canon avec Vincent Vallières pour la série de spectacles Des Airs d’été Desjardins mercredi dernier

Départ canon avec Vincent Vallières pour la série de spectacles Des Airs d’été Desjardins mercredi dernier

Vincent Vallières a reçu un bel accueil du public bouchervillois.

Entouré des trois musiciens qui l’accompagnent sur scène, Vincent Vallières a eu le bonheur de lancer la série de spectacles de l’édition 2018 Des Airs d’été Desjardins à la Place de l’église, dans le Vieux-Boucherville, mercredi dernier. Bonheur, voire ravissement, puisque quelque 2500 spectateurs, bien installés sur leur chaise de parterre, l’ont accueilli comme s’il s’agissait d’un membre de la famille. Tout était en place pour une magnifique soirée puisque le thermomètre oscillait autour de 25°C.
Originaire de Sherbrooke, cet artiste roule sa bosse dans le showbiz depuis plus de 20 ans. Il a beaucoup de matériel dans ses bagages. Pour ce récital extérieur, il a choisi d’interpréter les pièces de son récent opus, Le temps des vivants, sorti l’an dernier, en plus de reprendre différents extraits de ses autres albums. Il n’en fallait pas plus pour combler les attentes de ce public conquis d’avance qui rassemblait des gens de tous les groupes d’âge.
Que ce soit en jouant des chansons plus rythmées ou des ballades plus douces, Vallières transmet une énergie rafraîchissante dont on ne se lasse pas. Sa musique fait du bien. Il réussit à transmettre son humanisme à travers son art. Il rend le public heureux sans effort. Il sait également comment communiquer avec une foule. Sans doute, sa longue expérience de la scène.
Comme musicien, il s’accompagne à la guitare depuis toujours. De chanson en chanson, il change d’instrument, passant de la guitare électrique à l’acoustique, selon le son requis et les circonstances. Ses accompagnateurs le soutiennent adéquatement tout au long du spectacle et établissent avec le chanteur une solide connexion.
Du côté de l’organisation de cette soirée, les responsables n’auraient pu choisir meilleur artiste pour démarrer cette série : ce fut un départ canon!