Daniel Michelin se porte candidat à l’investiture du PQ dans Montarville

Daniel Michelin se porte candidat à l’investiture du PQ dans Montarville

Daniel Michelin

Ex-attaché politique de la députée de Marguerite-d’Youville Monique Richard, de 2008 à 2012, Daniel Michelin se porte candidat à l’investiture pour le Parti Québécois, dans la circonscription de Montarville, en vue des élections du 1er octobre. Sa décision s’inscrit dans un cheminement logique puisqu’il a été en politique active au cours des dix dernières années. Il a notamment travaillé comme membre du cabinet de l’ancienne ministre aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse, Véronique Hivon, entre 2012 et 2014.
« Si je m’engage en politique, c’est pour y jouer un rôle éminemment actif. D’abord, en étant à l’écoute des préoccupations et des espoirs légitimes de chacun. Mais aussi, en rassemblant les gens de tous les âges et de toutes les conditions, autour d’objectifs partagés. Je crois qu’il est plus que jamais nécessaire, de mettre à contribution les forces vives de nos communautés de Boucherville et Saint-Bruno-de-Montarville », explique M. Michelin.
Durant la campagne électorale, il entend aller à la rencontre des électeurs, notamment en effectuant une tournée de porte à porte, en tenant des assemblées de cuisine et des rencontres de groupe.
La feuille de route professionnelle de ce résident de Boucherville de longue date trace un long parcours dans le secteur de la protection de la jeunesse. Il a également siégé à plusieurs CA d’organismes dont le Club de judo de Boucherville et le conseil d’établissement de l’école secondaire de Mortagne. « J’ai passé le plus clair de ma carrière à travailler d’arrache-pied et à innover, dans l’optique de redonner pouvoir, dignité et espoir aux jeunes et aux familles les plus en difficulté de notre communauté. Que ce soit comme président-fondateur d’une entreprise d’insertion socioprofessionnelle pour les jeunes ou comme dirigeant d’un projet novateur destiné à mieux outiller des parents en très grande difficultés (le programme Apprendre autrement), ma philosophie a toujours été la même : venir concrètement en aide aux personnes, afin qu’elles reprennent le contrôle de leur vie et qu’elles offrent le meilleur d’elles-mêmes, à leurs proches et à la société », précise-t-il.
M. Michelin compte présenter des propositions durant la campagne électorale : celles-ci porteront sur la mobilité durable, de l’éducation, de l’environnement, de l’entreprenariat et de la santé.
Demeurée active au fil des années, bien que discrète depuis un certain temps, l’Association péquiste de la circonscription de Montarville regroupe actuellement près de 600 membres en règles, selon le candidat à l’investiture.