Un bureau de projet pour une nouvelle aérogare à l’Aéroport de Saint-Hubert sera mis sur pied

Un bureau de projet pour une nouvelle aérogare à l’Aéroport de Saint-Hubert sera mis sur pied

Le projet de développement de l’Aéroport Montréal Saint-Hubert Longueuil (AMSL) franchit une nouvelle étape : Québec vient d’accorder une subvention de 772 292 $ qui servira à mettre en place un bureau de projet pour une nouvelle aérogare à cet endroit. « C’est une excellente nouvelle pour le développement économique de Longueuil et de l’ensemble de la Montérégie. Notre aéroport est un actif exceptionnel et la mise en place d’une aérogare permettra de bonifier le service à la clientèle tout comme il appuiera nos entreprises en continuant d’en attirer de nouvelles », a indiqué la mairesse de Longueuil, madame Sylvie Parent. Celle-ci a également remercié les préfets de la Montérégie
plus particulièrement les MRC de Marguerite-D’Youville, de la Vallée-du-Richelieu et de Pierre-De Saurel, pour avoir soutenu l’agglomération de Longueuil dans cette démarche.
Mardi dernier, la ministre Lucie Charlebois a dévoilé une liste de 18 projets qui seront aidés financièrement par le nouveau Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR), en Montérégie. Québec accorde près de 5,7 M$ pour la réalisation de ces dossiers dans la région. « Le FARR vient offrir aux élus municipaux et régionaux la possibilité d’élaborer et de soutenir des projets structurants pour maximiser le développement des communautés. Je crois sincèrement que l’ensemble des projets présentés contribuera considérablement au rayonnement de la Montérégie, dans une perspective de développement durable. Sans compter que les retombées économiques de ces projets seront grandement bénéfiques pour notre région », a soutenu la ministre.
Développement Aéroport Saint-Hubert de Longueuil
Le projet de développement de l’aéroport comporte trois étapes, soit la mise sur pied d’un bureau de projet, la mise en œuvre du plan d’affaires et du chantier de construction et la mise en place de la stratégie de marketing. Le financement accordé la semaine dernière ne concerne que la première de ces étapes. La subvention du gouvernement agira comme levier pour permettre à l’aéroport d’obtenir d’autres investissements de partenaires publics et privés nécessaires à la construction et à la gestion de l’éventuelle aérogare. La présence d’une aérogare performante permettant d’accueillir des passagers est une condition essentielle pour attirer d’autres transporteurs dans la zone aéroportuaire et répondre aux besoins exprimés par les gens d’affaires de la Rive-Sud.
« Alors que l’avenir était encore incertain il y a quelques années, force est de constater que la Ville de Longueuil, la Montérégie et le gouvernement du Québec sont maintenant tous mobilisés afin d’assurer l’essor d’Aéroport Montréal Saint-Hubert Longueuil, ce qui constitue une condition essentielle à la réalisation de nos ambitions », s’est réjoui le président du conseil d’administration de Développement Aéroport Saint-Hubert de Longueuil (DASH-L), Charles Vaillancourt.