Des bourses d’excellence pour deux athlètes prometteurs de la région

Des bourses d’excellence pour deux athlètes prometteurs de la région

Ann-Stéphanie Fortin s’est méritée une bourse Excellence académique de 2 000 $. La Julievilloise de 14 ans est membre de l’équipe de soccer du Québec U-15 en 2017.

Crédit photo : Groupe NH Photographes

Les athlètes de la région ont reçu un coup de pouce financier fort apprécié dans le cadre de la 18e édition du Programme de bourses Saputo de la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec. Au total, 51 jeunes fort prometteurs se sont partagé un montant total de 149 000 $ en bourses, dont la Julievilloise Ann-Stéphanie Fortin et la Contrecoeuroise Laurie Jussaume.
Le 11 octobre dernier, quatre types de bourses ont été octroyés, soit 20 bourses d’Excellence académique pour récompenser les excellents résultats scolaires; 29 bourses de Soutien à la réussite académique et sportive afin d’encourager la bonne conciliation du sport et des études; une bourse Persévérance pour reconnaître le parcours atypique et la détermination dans les épreuves rencontrées; et finalement une bourse Leadership a été remise pour souligner la somme des succès sportifs et académiques jumelée à une implication communautaire à la fois importante et inspirante.
Pour sa part, Ann-Stéphanie Fortin s’est méritée une bourse Excellence académique de 2 000 $. La Julievilloise est membre de l’équipe de soccer du Québec U-15 en 2017 et elle a été invitée au Centre national de haute-performance cet automne. La jeune élève de 14 ans étudie en 3e secondaire à l’école secondaire de Mortagne et elle maintient une moyenne académique de 91 %. L’objectif d’Ann-Stéphanie est de se tailler une place au sein de l’équipe nationale U-17 et, plus tard, elle envisage une carrière comme nutritionniste.
De son côté, la cycliste sur route et piste, Laurie Jussaume, a reçu une bourse Soutien à la réussite académique et sportive de 4 000 $. La Contrecoeuroise a remporté la médaille d’or lors de la course sur route au Championnat canadien 2017, ainsi que la sixième position à la poursuite individuelle au Championnat du monde sur piste 2017. La jeune femme de 18 ans étudie en sciences de la nature au Cégep Édouard-Montpetit. Puissante et explosive, Laurie travaille à améliorer sa performance dans les côtes et sa stratégie d’approche face aux dénivelés. Une fois terminée sa carrière en vélo, elle envisage un avenir professionnel comme thérapeute sportive.
Notons en terminant que, parmi les boursiers Saputo qui se sont distingués au cours des 18 années d’existence du programme, on retrouve des sportifs reconnus tels Meaghan Benfeito et Philippe Gagné en plongeon, Félix Auger-Aliassime en tennis, les sœurs Justine, Chloé et Maxime Dufour-Lapointe en ski acrobatique bosses, Audrey Lemieux et Joëlle Numainville en cyclisme, Karine Sergerie en taekwondo, Martine Dugrenier et Dorothy Yeats en lutte olympique, pour n’en nommer que quelques-uns.