Bilan de mi-mandat du maire de Saint-Amable François Gamache

Bilan de mi-mandat du maire de Saint-Amable François Gamache

À Saint-Amable, on gère la croissance! Et avec la croissance, les défis se multiplient, mais ce n’est pas le maire François Gamache qui s’en plaindra, bien au contraire! La majorité de ces changements sont provoqués par l’arrivée de nouveaux citoyens sur une base régulière puisque Saint-Amable est l’une des rares municipalités de la région à avoir de nombreux terrains résidentiels à développer.

Selon les estimations de la Ville la municipalité a un potentiel de terrains disponibles pour construire environ 1 000 unités d’habitation au cours des 10 prochaines années. Cette croissance amène donc plusieurs défis, dont ceux de répondre aux besoins actuels et futurs des jeunes familles à Saint-Amable.

« Nous voulons axer nos interventions sur la sécurité et sur les loisirs dans un avenir rapproché », confie le maire. C’est ainsi qu’au cours de 2012, une analyse de la circulation sur le réseau routier sera complété afin d’optimiser la sécurité sur l’ensemble du territoire, dont notamment l’implantation de corridors scolaires.

Pour sa part, l’inauguration du complexe municipal en 2010, qui comprend la nouvelle bibliothèque municipale, est venue combler un besoin important, si l’on se fie aux données fournies par la Municipalité puisque le nombre d’usagers a augmenté de 725 en neuf mois et le nombre de prêts est passé de 22 452 à 39 135 durant la même période, c’est-à-dire qu’il a presque doublé d’un seul coup! « La population s’est rapidement approprié la nouvelle bibliothèque », confirme le maire.

Plus de locaux

L’ancienne bibliothèque de la rue Daniel, quant à elle, a été transformée pour aider à combler les besoins de la communauté puisqu’elle été entièrement rénovée et revitalisée afin de devenir un pavillon multifonctionnel dédié aux services offerts par la municipalité. Elle permettra donc d’offrir aux organismes accrédités des espaces et des locaux adaptés aux besoins grandissants de la population.

Penser aux jeunes familles, c’est bien, mais les adolescents sont souvent laissés de côté par les élus, mais pas à Saint-Amable puisqu’on a inauguré cet automne un Skate Park qui a fait rapidement le bonheur des jeunes adeptes de ce sport. Cette infrastructure a même été un moyen pour les jeunes de se mobiliser afin de recueillir une partie des fonds nécessaires pour sa construction.

Toujours en raison de sa croissance importante, la municipalité a présenté tout récemment sa politique familiale, fruit de deux années de travail. Le plan d’action pour sa part contient pas moins de 28 points. La Ville veut notamment initier un partenariat avec le centre d’entraide pour le déplacement des aînés; ajuster la flotte d’autobus aux besoins des usagers; augmenter la fréquence des autobus aux heures de pointe et mettre en place le transport en commun la fin de semaine.

L’aménagement de la nouvelle salle du conseil au complexe municipal a du même coup libéré l’ancienne salle du conseil sur la rue Principale et on entend la réaménager au cours de l’année 2012, encore une fois afin de répondre aux besoins des organismes et des citoyens.

Les deux dernières années ont permis de poursuivre les travaux de réfection d’égouts sanitaires en régie interne et 2012 ne fera pas exception. En 2012, la phase VII d’égouts sanitaires, de bordures de rues et de pavage sera complétée sur la rue Auger et sur une partie de la rue Dalpé. Une fois terminée la phase VII, 80 % des neuf phases de travaux prévues sur une période totale de sept années auront été complété.

Compte de taxes

Malgré tous ces travaux, le maire estime qu’ils n’auront qu’un impact limité sur le compte de taxes des Amabliens qui sera déposé bientôt. « Le coût de la vie est estimé à 3,2 % et l’augmentation qui sera présentée sera en bas du coût de la vie et le budget sera équilibré », affirme François Gamache qui doit penser en même temps au passé et au futur puisque les fêtes soulignant le centenaire de Saint-Amable auront lieu en 2013!