Adèle Pilote lance un premier livre: Moi, Adèle, 30 ans : Comment je crée ma vie tous les jours

Adèle Pilote lance un premier livre: Moi, Adèle, 30 ans : Comment je crée ma vie tous les jours

Sans être coach, Adèle Pilote-Babin partage ses réflexions et offre un regard sur sa vie, pour inspirer les jeunes femmes qui, tout comme elle, désirent se créer une vie sur mesure, selon leurs valeurs. Elle est avec sa mère Marcia Pilote.

Avocate, médiatrice, mère de famille et impliquée dans la communauté bouchervilloise, Adèle Pilote-Babin vient de lancer un premier livre « Moi, Adèle, 30 ans : Comment je crée ma vie tous les jours ». À travers les pages, la jeune auteure se confie, livre ses réflexions et ses expériences sur la façon dont elle a préparé sa trentaine au cours de sa vingtaine.
C’est sa mère Marcia Pilote qui l’a présentée, sous la forme d’une entrevue, lors du lancement le 20 novembre dernier au café Les Touillés. C’est aussi elle qui a convaincu sa fille de l’écrire après que l’éditeur Mathieu Béliveau eut l’idée. Sa réaction? « C’est la première fois que j’ai eu à faire face au syndrome de l’imposteur. Dans chaque étape et sphère de ma vie, je me suis toujours bien sentie à ma place. Et là, pourquoi moi j’écrirais un livre? Qu’est-ce que j’ai plus à dire. C’était de me convaincre que j’avais le droit et que je pouvais me permettre de rentrer dans ce processus de création », raconte l’avocate fondatrice de La Boîte légale.
Son intention première? « Je suis la personne chez qui on vient prendre conseil. On me demande souvent comment tu fais, t’es une mère de famille, t’as un couple qui fonctionne bien, t’as un cabinet d’avocat, t’es impliquée, que ce soit en politique, dans la communauté, etc. C’est un peu ça que je voulais livrer : être capable d’inspirer les gens (ce mot est encore difficile à intégrer) ou de les amener à faire leur propre réflexion sur comment ils pourraient faire pour avoir une vie flamboyante à leur façon, à leur image. »
Elle a passé toute sa vingtaine à préparer sa trentaine, mentionne Marcia. Le livre est divisé en dix parties, dans lequel elle retrace les étapes de sa vingtaine, une année à la fois.
Le lecteur pourra donc suivre son évolution et constater ce qu’elle est à 30 ans, souligne sa mère. C’est ainsi que d’entrée de jeu, Adèle raconte comment elle s’est magasiné un psychologue à l’âge de 20 ans.
« Je voulais juste commencer le processus. Je ne voulais pas arriver à 30 ans ou à 40 ans avec de la broue dans le toupet et vouloir refaire ma vie. Je voulais juste connaître qui je suis. J’ai finalement trouvé la psy qui a compris mon besoin de mieux me connaître afin que je puisse mettre les bases de ma vie adulte, pour y arriver en étant complètement connectée et ancrée. Ce livre n’était pas pour raconter ma vie, mais plutôt raconter le cheminement intérieur que j’ai fait pour arriver à 30 ans avec une vie qui me convient. »
Maintenant âgée de 31 ans, l’auteure conclut : « ça peut avoir l’air cliché et quétaine, mais la trentaine, c’est 100 fois mieux. J’avais beaucoup d’inspiration dans le “faire”, et maintenant, je vis intensément le “être”. J’incarne ce que je veux être autant dans mon couple que dans mes amitiés, ma famille et mes partenariats. J’apprends à accueillir que le trop beau est possible, et que c’est possible de le créer et de le maintenir. »
« Moi, Adèle, 30 ans : Comment je crée ma vie tous les jours » est publié chez Béliveau éditeur.