À 70 ans, il va courir les marathons de Chicago et de New York

À 70 ans, il va courir les marathons de Chicago et de New York

À 69 ans, Richard Bouthillier a couru le marathon de Boston.

À 70 ans, Richard Bouthillier s’apprête à courir les marathons de Chicago et de New York. L’an prochain, il souhaite faire ceux de Berlin et de Londres. Le Bouchervillois a commencé à courir il y a cinq ans seulement.
Grand et mince, l’athlète a couru, l’an dernier, en 3 h 55 min, le marathon de Boston. Ce fut son meilleur temps à vie. Il carbure à la course à pied, autant qu’aux contacts humains et aux amitiés qu’il a développées au sein du Club CCC, pour course, communauté et coaching, dont il est membre et entraineur d’un groupe de débutants.
« À part les marathons, j’aime courir avec les gens. J’ai fait des courses avec ma fille et c’est toujours un grand plaisir de courir à ses côtés. »
Véritable source d’inspiration pour les plus jeunes coureurs du Club CCC, Richard Bouthillier voudrait en 2020 pouvoir dire qu’il a fait les six plus importants marathons au monde; Boston, New York, Chicago, Londres, Berlin et Tokyo. Mais en même temps, il aimerait aussi pouvoir courir un 5 km avec sa fille Fanny et sa plus jeune des petites-filles.
L’an dernier, il a d’ailleurs eu le plaisir de participer à une course organisée par le collège Notre-Dame-de-Lourdes avec sa fille et sa petite-fille. « Trois générations à courir, c’était extraordinaire! »
Un cadeau pour ses 65 ans
« Mon histoire a commencé en 2013 lorsque ma fille Fanny et ses amis ont décidé de réaliser une course à relais Montréal-New York organisée par le groupe Esprit de Corps. J’ai fait partie de l’équipe des bénévoles. J’ai été tellement impressionné par les coureurs que j’ai dit à ma fille : “je viens d’avoir 65 ans, je me mets à la course et, comme cadeau de fête, je veux courir un 5 km avec toi”. »
« J’ai commencé en juin 2013 au bas de l’échelle, comme tout le monde. J’alternais une minute de marche et une minute de course, et j’ai augmenté progressivement. Au mois de septembre de la même année, j’ai participé à une course de 10 km à Longueuil avec Fanny. Mon objectif était de le faire en moins de 65 minutes, et je l’ai couru en 60 minutes. »
En 2014, M. Bouthillier a fait un demi-marathon de 22 km à Longueuil, et en 2015, il a accompli un 30 km à Bromont. « C’est à ce moment que Marc Langevin du Club CCC m’a dit : ʺtu es dû pour un marathon. Entraîne-toi et l’an prochain, en 2016, on va courir ensemble le marathon SSSQ, à Longueuil.ʺ » Le temps réalisé à cet événement, soit 4 h 2, a permis à M. Bouthillier de se qualifier pour le marathon de Boston de 2017. Le temps requis dans le groupe d’âge 65-69 est de 4 h 10.
Une passion
La course est devenue sa passion. « Je me fais de nouveaux amis à chacune de mes courses. Avec le club de course CCC, j’aide les nouveaux coureurs en les initiant aux bienfaits de la course et j’espère en accompagner une dizaine à leur première course officielle en septembre prochain pour un 5 km à la course du 30 km des Rives de Boucherville. Cela devient ma fierté, ma réussite. »
Des « Richard Bouthillier de 70 ans », ça ne court pas les rues. « Comme entraineur au CCC, il est vraiment dévoué. C’est une figure importante au club », témoigne le fondateur du CCC’ Marc Langevin.