Direction: les Championnats du monde en Égypte!

Daniel Bastin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Michael Doré se distingue en taekwondo

Le jeune Michael Doré a démontré depuis quelques années qu’il avait un grand potentiel en taekwondo et il l’a confirmé à la mi-janvier!

La médaille d’or de Michael Doré lui a donné droit au seul billet de sa catégorie (45-48 kilos) pour représenter le Canada aux Championnats du monde qui auront lieu en Égypte, en avril prochain.

Petit « flash-back » : il y a deux ans, alors âgé de 14 ans, le Julievillois a pris part aux Championnats canadiens à Halifax, dans une catégorie où ses adversaires étaient plus âgés, plus grands et plus lourds que lui, ce qui constituait un sérieux désavantage. La veille des combats, tous les participants étaient montés sur la balance et Michaël faisait osciller l’aiguille à 37 kilos, alors que ses adversaires affichaient en moyenne près de 45 kilos...

Comble de malchance, le jeune homme s’était infligé une blessure à un genou une semaine avant l’événement, ce qui le gênait beaucoup dans ses mouvements puisqu’il devait compenser ce problème de taille et de poids par sa rapidité et sa flexibilité…

Le jeune athlète a quand même réussi à décrocher la médaille de bronze et, dans les circonstances, elle avait des reflets « Doré », avait-on écrit dans l’édition du 1er février 2010 de La Relève!

En route pour l’Égypte!

Il y a deux semaines, Michaël s’est rendu à Vancouver où se déroulaient les Championnats canadiens de taekwondo. « C’était un tournoi double élimination », explique son père, René Doré. « Si on perd un combat, on se retrouve dans le tableau du bas et c’est plus compliqué, alors je lui ai dit : " Reste en haut! " C’était simple, mais il a compris le message et il ne s’est jamais retrouvé en bas! », de sourire ce dernier.

Au troisième combat, l’athlète de 16 ans a affronté le champion canadien de l’an dernier et le Julievillois l’a facilement emporté! Son opposant s’est alors rendu dans le tableau du bas, jusqu’à ce que les deux adversaires se rencontrent à nouveau, en finale, pour l’heure de la revanche! Mais il n’y a pas eu de revanche puisque Michaël a de nouveau dominé le combat pour décrocher la médaille d’or!

« Il a contrôlé le combat, c’était très clair, mais on était quand même inquiets puisqu’un coup peut arriver de nulle part! Avec quelques secondes à faire, son entraineur, Simon Dupuis, savait que son protégé allait l’emporter et il a eu des « flashs » de Michael au cours des huit années qu’ils ont passées ensemble! Ceinture blanche, jaune, il les a toutes vues défiler dans sa tête et il avait de la misère à parler à la fin du combat! », explique René Doré.

Cette médaille d’or lui a donné droit au seul billet de sa catégorie (45-48 kilos) afin de représenter le Canada aux Championnats du monde qui auront lieu en Égypte, en avril prochain. La compétition sera féroce puisque l’athlète devra affronter les puissants combattants de la Corée, de la Chine, des États-Unis, etc.

Michaël se prépare activement en vue de ce grand rendez-vous, lui qui a en tête de participer aux Jeux olympiques de 2016, alors qu’il aura 20 ans. En attendant, il fait comme d’habitude, c'est-à-dire il s’entraîne inlassablement, quitte à étudier dans la voiture de son père, en route pour le Club taekwondo de Repentigny.

« J’ai déjà affronté des Américains, mais jamais d’Européens ou d’Asiatiques. On va voir ça une fois rendu là-bas », explique calmement le jeune homme. « Mon but premier serait d’atteindre le podium. Je serais fier! Je vais monter le plus haut que je peux. Moi, dans ma tête, je vais là pour gagner! »

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires