Lancement de la saison touristique dans la MRC

Daniel Bastin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Inauguration du tronçon Varennes-Contrecoeur de la Route bleue du Grand Montréal

Parmi les attraits touristiques, une nouveauté n’est pas passée inaperçue puisqu’on a procédé à l’inauguration officielle du tronçon Varennes-Contrecoeur de la Route bleue du Grand Montréal.

Lors de la conférence de presse soulignant le lancement de la saison touristique dans la MRC de Marguerite-D'Youville, le dossier de presse remis aux médias et aux participants avait une bonne épaisseur, signe que les activités ne manquent pas dans la région!

C’est d’ailleurs par un grand sourire que la préfet de la MRC, Suzanne Roy, a avoué dès le début de son allocution qu’elle n’aurait pas cru, il y a seulement dix ans, que l’on pourrait parler sérieusement de saison touristique sur le territoire. Toutefois, elle a souligné la vision et la détermination du directeur général du CLD de Marguerite-D'Youville, Sylvain Berthiaume, et son équipe pour avoir travaillé sans relâche afin de soutenir et d’encourager le développement de cette industrie.

Il s’agissait donc du troisième lancement de la saison touristique par le CLD et l’offre s’avère de plus en plus variée. Ainsi, mine de rien, la MRC est en train de devenir une région viticole respectable puisqu’on retrouve maintenant trois vignobles sur le territoire, soit à Saint-Amable avec le Domaine Elbama, à Verchères où l’on retrouve le vignoble de l’île Bouchard, et à Varennes avec le Domaine du fleuve.

Des classiques et des nouveautés

Parmi les nombreuses activités proposées, il y a bien sûr les incontournables comme l’Expo agricole de Calixa-Lavallée, du 6 au 8 juillet prochain, le Festival Chants de vielles du 7 au 9 septembre dans le petit village de 600 âmes, ainsi que la Fête des vendanges gourmandes de Saint-Amable, les 15 et 16 septembre.

Contrecoeur est une magnifique municipalité sur le bord de l’eau et l’événement Marina en fête offre une belle occasion de découvrir la charmante localité et, par la même occasion, de s’adonner aux joies du nautisme.

Avis aux nostalgiques, pourquoi ne pas aller à Woodstock cette année? Pas dans l’état de New York, ni en Beauce, mais bien à Sainte-Julie! Il s’agit d’un festival pour toute la famille qui se veut un clin d’œil au grand rassemblement des années 1970 alors que plus de 50 artistes et musiciens présenteront 12 spectacles sur la pente à glisser, le 7 juillet prochain.

À Varennes, il y aura bien sûr la 7e Édition des Grands airs de Varennes dont les têtes d’affiche seront bientôt connues, et à Verchères, vous pouvez faire un petit tour à l’exposition de voitures anciennes et d’œuvres d’artisans locaux, Il était une fois… Verchères – les années 50-60. Vous pourriez par la suite en profiter pour admirer le fleuve à cet endroit et visiter les nombreux ateliers d’artistes de la municipalité et des environs.

Et si l’envie vous prend de croquer à belles dents dans des fruits frais, vous pouvez cueillir des fraises à Saint-Amable (Fraisière Normand St-Jacques), des pommes (le Verger de Calixa-Lavallée) et même des bleuets également à Saint-Amable (Bleuetière Charbonneau).

En fait, il y a tellement d’attraits dans la région qu’une série d’émissions portant sur les activités touristiques de la MRC intitulée En route dans Marguerite-D'Youville a vu le jour sur les ondes de TVR-9.

La route bleue dans la MRC

Une nouveauté cette année n’est pas passée inaperçue puisqu’on a procédé également à l’inauguration officielle du tronçon Varennes-Contrecoeur de la Route bleue du Grand Montréal. Ainsi, les trois municipalités riveraines, soit Contrecoeur, Varennes et Verchères se retrouvent maintenant dans le Guide de la Route bleue du Grand Montréal.

« Au fil du parcours, kayakistes et canoéistes découvriront la MRC d’un point de vue tout à fait inusité, sur le fleuve Saint-Laurent. La région offre des trésors de paysages cachés, dévoilés dans une perspective unique », a déclaré Ariane Cimon-Fortier, directrice d’Accès Fleuve - ZIP Ville-Marie, qui est responsable d’élaborer et de réaliser les itinéraires de la MRC de Marguerite-D’Youville.

Mme Cimon a précisé que ce nouveau tronçon aquatique est le fruit de quatre années de travail et a demandé la collaboration de 70 organismes afin de concrétiser le projet qui comprend six sites d’arrêts sur le tracé que l’on peut voir sur le site www.routebleue.com.

Pour plus d’informations sur les attraits de la région, vous pouvez également consulter la page Facebook Tourisme et culture Marguerite-D'Youville.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires