Varennes obtient l’accréditation Municipalité amie des enfants

Daniel Bastin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Un programme de reconnaissance de l’UNICEF

unicef

Les enfants étaient bien présents à la Maison Saint-Louis, le 16 mai dernier, alors que le Carrefour action municipale et famille (CAMF) et l’UNICEF Québec remettaient à la Ville de Varennes son accréditation Municipalité amie des enfants, dans le cadre des célébrations entourant la Semaine québécoise des familles 2012.

Suzanne Roy était présente elle aussi à la conférence de presse, à titre de mairesse de la ville voisine de Sainte-Julie, qui a été une des toutes premières au Québec à recevoir cette accréditation, mais surtout en tant que présidente du conseil d’administration du Carrefour action municipale et famille.

Mme Roy a rappelé qu’en recevant une telle reconnaissance, Varennes a démontré qu’elle place véritablement les enfants au cœur de ses préoccupations et qu’elle fait la promotion des politiques favorables au plein épanouissement de ses jeunes. La Ville affirme du même coup son engagement envers leur réussite scolaire et leur développement au sein de la communauté varennoise, a-t-elle ajouté.

Le maire de Varennes s’est dit très fier de l’obtention de cette accréditation, mais il a été clair. « C’est loin d’être une fin en soi! C’est en fait un départ! », a-t-il précisé, expliquant que la Municipalité a mis en place énormément de projets pour améliorer le milieu de vie des enfants, notamment le projet «Trottibus, l’implantation de corridors sécuritaires pour se rendre à l’école, le réaménagement du « skate park », le support à la Maison des jeunes, des spectacles gratuits dans la cadre du Signet culturel, etc.

Le comité d’accréditation a pris bonne note dans son évaluation  que la Ville a mis en place des mesures concrètes pour briser l’isolement de certains enfants par l’offre d’activités gratuites, le service de boîtes aux lettres de la Maison des enfants de Varennes, la présence d’agents d’intégration dans les camps de jour, pour ne nommer que ceux-là.

« Ça se mérite, ce n’est pas une accréditation gratuite », a rappelé Suzanne Roy avant d’enchaîner : « Il y a un proverbe africain qui dit que ça prend tout un village pour élever un enfant et Varennes l’a bien compris. La Ville et les organismes se donnent la main pour que les enfants puissent grandir en toute sécurité et atteindre leur plein développement! »

 

Le bien-être de l’enfant : principal indicateur d’un habitat sain

Lancée en novembre 2009 au Québec, à l’occasion du 20e anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant des Nations Unies, l’initiative Municipalité amie des enfants (MAE) est un programme d’accréditation et de reconnaissance de l’UNICEF, porté par le CAMF. En fait, MAE est la version québécoise de l’initiative internationale Ville des enfants, créée en 1996 dans le cadre de la résolution prise lors de la deuxième conférence des Nations Unies sur les établissements humains (Habitat II, à Istanbul, en 1996), visant à faire des villes des lieux vivables pour tous, en particulier pour les enfants. La déclaration de la conférence a confirmé que le bien-être de l’enfant représentait l’indicateur principal d’un habitat sain, d’une société démocratique et d’une bonne gestion des affaires politiques.

La Convention relative aux droits de l’enfant exhorte les villes à repenser leur structure, leurs services et les aménagements qui ont des répercussions sur la qualité de vie des enfants et de leur communauté. En signant la charte de l’initiative MAE, la Ville de Varennes s’engage, dans le cadre de ses responsabilités, à apporter son soutien à la mise en application de la Convention et à faire la promotion de la Journée nationale de l’enfant, qui se tient annuellement le 20 novembre. (Source : Ville de Varennes)

 

Qu’est ce que MAE apporte à mes enfants?

Une MAE est une municipalité qui met de l’avant les enfants, les consulte et les écoute. L’implication de ceux-ci dans le processus décisionnel municipal accroit leur sentiment d’appartenance envers leur municipalité et développe le désir de s'engager davantage. Les enfants des MAE seront sans aucun doute de meilleurs citoyens. De plus, les services, aménagements et infrastructures proposés aux enfants sont davantage adaptés à leurs besoins.

Aussi, puisque l'accréditation incite les municipalités à s'engager dans trois actions à réaliser sur une période de trois ans, une MAE est une municipalité active qui évolue constamment dans le but d'améliorer la qualité de vie des enfants.  D'ailleurs le CAMF, organisme coordonnateur de l'accréditation, répertorie en continu toutes les initiatives permettant de diversifier les services aux enfants pour les proposer aux MAE.

MAE accréditées : arrondissement Mercier Hochelaga Maisonneuve, arrondissement Saint-Laurent, Blainville, Bromont, Brossard, Notre-Dame-Du-Mont-Carmel, Québec, Saint-Bruno (Saguenay-Lac-Saint-Jean), Saint-Bruno-de-Montarville, Saint-Gabriel, Sainte-Julie, Saint-Fabien-de-Panet, Varennes, Victoriaville.

Quoi faire pour que ma municipalité devienne MAE?

De plus en plus, vos élus municipaux sont sensibilisés à cette accréditation et à ce qu’elle apporte à sa communauté.  Vous pensez que votre municipalité a ce qu’il faut pour devenir une MAE? Vous souhaitez que votre municipalité évolue en considérant davantage les enfants? Communiquez avec votre mairie et proposez leur de déposer leur dossier d’ici le 1er octobre 2012. (Source : www.amiedesenfants.ca)

Organisations: UNICEF, CAMF, Ville de Varennes Carrefour Maison Saint-Louis Nations Unies Maison des jeunes Maison des enfants de Varennes Ville des enfants

Lieux géographiques: Québec, Sainte-Julie, Istanbul Arrondissement Mercier Hochelaga Maisonneuve Arrondissement Saint-Laurent Victoriaville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires