400 millions de dollars pour favoriser l’implantation de pôles logistiques de transport

400 millions de dollars pour favoriser l’implantation de pôles logistiques de transport

iStock

Budget du Québec 2015

Le ministre des Finances du Québec, Carlos Leitao, a présenté le 26 mars dernier son budget 2015-2016. Dans le cadre de celui-ci, il a également présenté le Plan économique du Québec qui guidera les actions du gouvernement au cours des prochaines années.

Parmi ces mesures, on remarque des investissements de 1,5 milliard $ prévus pour la mise en œuvre de la stratégie maritime, une initiative qui aura des retombées économiques majeures partout dans la province. De ce montant, 200 millions $ permettront d’accélérer les investissements dans les infrastructures portuaires, 400 millions $ permettront de favoriser l’implantation de pôles logistiques et l’implantation d’infrastructures.

« Un pôle logistique a pour principaux avantages d’accroître la performance de la manutention de marchandises et de rejoindre plus rapidement et efficacement les différents marchés. Avec l’accroissement des échanges commerciaux, entre autres par l’intermédiaire du transport maritime par conteneurs, ce type d’installation s’avère être un incontournable pour s’assurer que le Québec prendra davantage sa place dans le commerce international, notamment dans le cadre de l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne », est-il précisé dans le document déposé par le ministre.

« Les consultations menées au cours des derniers mois ont révélé l’existence d’un réel intérêt pour l’implantation de telles infrastructures. Elles ont aussi démontré la possibilité de développer plusieurs sites complémentaires, permettant de répondre à différents types d’entreprises et de marchés. Ainsi, le budget 2015-2016 prévoit une enveloppe de 400 millions de dollars afin de soutenir les meilleurs projets permettant l’implantation de pôles logistiques au Québec, notamment en Montérégie. »

« Le Québec est très bien situé en Amérique du Nord pour accueillir des pôles logistiques d’envergure. La région de la Montérégie, avec notamment les sites de Contrecœur et de Vaudreuil-Soulanges, est particulièrement bien positionnée à cet égard. En effet, on trouve dans cette région des axes routiers majeurs, notamment les autoroutes 20, 30 et 40 et les principales lignes ferroviaires du Canadien National, du Canadien Pacifique ainsi que de CSX; un accès maritime direct au Saint-Laurent, ce qui l’avantage notamment dans le contexte de libre-échange avec l’Union européenne. »

Le budget 2015-2016 prévoit que le gouvernement réserve une enveloppe globale de 300 millions de dollars sur cinq ans pour investir, en partenariat notamment avec des investisseurs privés ou institutionnels, dans des projets associés à des pôles logistiques, soit 200 millions de dollars par le gouvernement du Québec et 100 millions de dollars par le Fonds de solidarité FTQ.

M. Leitao réserve une enveloppe de 100 millions de dollars au cours des cinq prochaines années pour des aménagements en infrastructures publiques liés à l’implantation de pôles logistiques et celle-ci sera complémentaire aux investissements de 300 millions de dollars cités précédemment.

D’ici juin 2015, le ministre délégué aux Transports et à l’Implantation de la stratégie maritime dévoilera les détails de cette stratégie d’envergure qui se déploiera au cours des quinze prochaines années.